) )
Aller au contenu

Encore un abonnement?

Tu aimes la musique? Tu aimes visionner les séries télé en rafale? Tu adores les films? Tu dévores les romans? Tu écoutes une foule de balados? Tu n’en as jamais assez des jeux vidéo? De multiples plateformes en continu te proposent un accès illimité à une multitude d’œuvres à la condition de s’y abonner. Ces plateformes donnent l’occasion aux artistes de diffuser leur art à grande échelle, mais à quel prix?

Le prix d’un abonnement

La plupart des services diffusant des séries télé ou de la musique fonctionnent par abonnement mensuel. Tu paies un prix par mois pour avoir accès à l’entièreté de leur catalogue. Certains services offrent différents forfaits, passant d’un forfait de base à un forfait « premium », qui coûte plus cher.

Photo d’une jeune fille regardant une tablette numérique et qui porte des écouteurs.

Habituellement, les abonnements varient de 7 $ par mois à 20 $ selon le forfait. Il faut aussi considérer la taxe qui s’ajoute au montant de la facture chaque mois.

Mia adore les dessins animés japonais et la musique alternative. Elle aime aussi commander en ligne. Elle est donc abonnée à plusieurs services. Combien cela lui coûte-t-il chaque mois?

Photo d’une jeune femme qui regarde à sa gauche.  À gauche de la femme, on peut des encadrés où l’on peut voir les textes suivants: Crunchyroll : 12 virgule 49 dollars, Spotify : 9 virgule 99 dollars, Netflix : 16 virgule 49 dollars, Amazon Prime : 9 virgule 99 dollars, Tou point « t » « v » : gratuit.

Les taxes de vente en Ontario sont actuellement de 13 %.

  • Spotify : 9,99 $ × 1,13 = 11,29 $ par mois
  • Crunchyroll : 12,49 $ × 1,13 = 14,12 $ par mois
  • Netflix : 16,49 $ × 1,13 = 18,63 $ par mois
  • Amazon Prime : 9,99 $ × 1,13 = 11,29 $ par mois
  • Tou.tv : gratuit

Total : 55,33 $ par mois et 663,96 $ par année! Les coûts liés aux abonnements s’accumulent rapidement.Le prix est présenté par mois pour donner l’impression que « ce n’est pas si cher ».

Quelques conseils

  • Établis un budget. Combien peux-tu dépenser chaque mois pour des abonnements? Est-ce raisonnable?
  • Si tu profites d’une promotion de type « 3 mois gratuits », mets-toi un rappel à la fin de cette période pour décider si tu poursuis l’abonnement ou pas.
  • Fais régulièrement le tour de tes abonnements. Dans le dernier mois, combien de fois as-tu accédé à cette plateforme de diffusion en continu? Cela vaut-il la peine de garder cet abonnement?
  • Explore les services similaires gratuits. S’il n’y en a pas, paie uniquement pour le forfait qui correspond à tes besoins réels; par exemple, ne paie pas pour un forfait « premium » si tu écoutes une seule chanson chaque mois.
  • N’hésite pas à te désabonner. Tu n’es pas obligée ou obligé de t’abonner à une plateforme juste parce qu’elle est populaire ou que tout le monde y a accès.
  • Considère les forfaits familiaux ou partagés avec d’autres.

Des options gratuites

Photo d’un jeune homme assis sur un canapé qui regarde un téléphone intelligent.
  • Tu aimes la lecture, la musique ou les films? Ta bibliothèque municipale t’offre tous ces services, et ce, gratuitement avec ta carte. Consulte le site Web de ta bibliothèque municipale pour en apprendre davantage à ce sujet.
  • Tu aimerais avoir accès à une foule de balados et de livres audio gratuits? Le site OHdio de Radio-Canada t’offre plusieurs options gratuites.

L’offre d’abonnements est de plus en plus spécialisée. Le travail de plusieurs artistes est ainsi mis en valeur, tant dans le domaine de la musique que dans celui du cinéma et de la télévision. Il faut juste bien choisir ses services selon ses champs d’intérêt et son budget!

Logo du Centre franco de ressources pédagogiques

© Le Centre franco, 2023 – Tous droits réservés.

Logo - Ministère de l’Éducation de l’Ontario.

Ce projet est géré par le Centre franco grâce au financement du ministère de l’Éducation de l’Ontario.

Ce site Web est conforme aux Règles pour l’accessibilité des contenus Web (WCAG) 2.0. Veuillez communiquer avec nous si vous désirez obtenir une version accessible d’une ancienne ressource du Centre franco.